Mais qu’arrive-t’il au golfe persique ?

La guerre en Iraq et en Syrie, la richesse du Qatar et des Émirats Arabes Unis, les missiles russes, la diplomatie des USA (ha-ha), l’inutilité de l’Europe, les médias en parlent, le président en parle !

Mais bordel, que se passe-t’il au septentrion occidental asiatique ?
Bha heuuu y a des terroristes tout ça… hum… du pétrole un peu

 

C’est la que vient l’Histoire à la rescousse, parce que le golfe persique c’est pas récent !

1971 → découverte par Shell d’une méga poche de gaz sous la mer apellée North Dome ou South ParsSouth Park lol — suivant de quel côté on se situe. Elle est tellement énorme qu’on peut remplir 200 GIGABARILS *KABOUM* équivalent pétrole ! Plus de deux fois Ghawar, la précédente plus grande poche de gaz connue, en Arabie Saoudite… y a de quoi être jaloux ! Elle représente 20% des réserves de gaz connues en 2014.

gaz

1988 → le Qatar,  voyant ça, sort sa petit foreuse et commence à faire des petits trous. Prévoyant l’étape suivante, la plus intéressante pour un si petit pays : la vente !

1996 → ça y est, les flatulences terrestres sortent en abondance et nous on adore ! Zou ! Phase de production annoncée et la première livraison est effectuée ! Let’s go business !

De l’autre côté de la côte, l’Iran, voudrait lui aussi s’amuser à forer ! Mais il est soumis à un soucis de taille : un blocus économique. C’est alors un poil plus tard qu’ il commence l’exploitation. Pour ceux qui aimeraient savoir d’où sort ce blocus, vous pouvez jeter un œil au premier choc pétrolier et à la guerre du Kippour.

Jusque là, outre l’aspect écologique… tout roule !

Mais pendant ce temps, le reste du monde s’agite ! Et il y a de quoi ! Posséder un tel gisement, c’est posséder l’avenir des énergies fossiles sur les décennies à venir !

Côté européen, niveau énergie, ça vole pas haut ! On consomme comme des petit cochons, et le seul gaz que l’on produit il ne sort pas du sol… Alors on l’achète… à l’Algérie, la Norvège, le Royaume-Uni et le dernier mais pas le moindre, la Russie !

La Russie elle, est vachement copain avec l’Algérie — Poutine qui lors d’un petit voyage de vacances là bas fait péter une dette de plus de 4 milliard de dollars, ça force l’entente — ce qui embête bien l’Europe, car si l’un des deux coupe ses vannes, l’autre suivra… et se reposer seulement sur les pays du Nord… ça veut dire baisser gravement le chauffage en hiver !

Alors l’Europe à peur ! Et pour avoir moins peur, une source de carburant supplémentaire serait la bienvenue… *hum* *hum*… *sifflote*… *tap* *tap* *tap*… Haaaaaa ouuaiiii !! Le Qatar, l’Iran, tout ça !

2007 → Le Qatar cherche des clients — croissance oblige — alors il check un peu la géopolitique et *BIM* la France ! Ils sont pas pauvres, ont du fromage, font du bon vin et en plus ils jouent au foot ! Alors vas-y qu’on achète des joueurs, des clubs, des coupes du monde… Et la France… Elle adore ! C’est comme se faire bichonner par sa tata pendant les fêtes ! Alors quand le Qatar propose de construire un gazoduc qui vont de chez eux à chez nous, on est tout fanfaron !

Mais c’est oublier un détail… entre de chez eux à chez nous… c’est pas un no man’s land, il y a l’Arabie Saoudite, l’Iraq, la Syrie, la Turquie et les Balkans.
En Iraq c’est la guerre… jugé pas top top pour construire un gazoduc, mais si on fait un petit détour par Israël, on peu s’en passer et aller direct en Syrie.

2009 → La discutions suivante se tien au sein de différents chefs d’états :

– Saloute Bachar, c’est le Cheikh Hamad, qu’est-ce que ti dirais pas d’une jouli gazoduc qui traverse ton pays ?
– Saloute Hamad, j’ai une double appel je ti reprend.

– Saloute Poutine, Y a le Cheikh Hamad qui me demande si ça me dit une gazoduc, qu’est-ce que ti en penses ?
– не ! не ! не ! Si oun tel acorrrd est passé je perrd tout arrrme strratégique enverrs l’Eurrrôpe !

– Saloute Hamad ! Figure toi que j’ai bien riflichi et ‘scuse moi je vais pas pouvoir être d’accord.

Ça… ça emmerde bien tout le monde …

2011 → Très mécontent de cet accord raté qui aurait pu engendrer beaucoup de pognon, le Qatar et l’Arabie Saoudite — oui le gazoduc aurait pu leur servir aussi — consacrent quelque milliards de dollars pour créer une milice en Syrie qui va tenter de détrôner Bachar. Le deal : si vous réussissez votre coup d’État, vous faites ce que vous voulez, mais vous construisez un gazoduc !

Et c’est ainsi que fut financé Al Nosra, une branche d’Al Qaïda en Syrie… On rappelle le deal : ce que vous voulez

Israël qui est juste à côté se frotte les mains car il n’aime pas beaucoup Bachar qui finance des vilains qui tirent des roquettes.

Résultat des courses, un petite guerre civile en Syrie, qui prend de l’ampleur et devient une grande guerre civile en Syrie et qui dure… mais qui dure… longtemps… longtemps… mais longtemps ! Aujourd’hui que je vous écris, ça fait 4 ans et 9 mois

Septembre 2013 → Bon ! Salsifis ! Le guerre a bien assez durée, nous on veut notre tuyau tout de même ! C’est pas de la politique, c’est du commerce, alors vous la finissez et on en parle plus !

– Helow misteur Obama, this is le french preusident François. Could you plise help us ?

– My man ! Pull my finger you big jelly ! And let’s rock the music of missiles ! And s’il vou play, donner un fil aux autre americain across la Manche pour un petit help aussi.

Et c’est parti ! Hyyhaaaa America ! On balance des tomahawk pour détruire les radars ennemis *KABOUM*… s’en suit l’aviation furtive pour détruire les postes de commande *ZOUM* et on enchaîne sur les bombardiers histoire d’écraser toute trace d’ennemis au sol ! HA-HA-HA-HA ! *PLOUF*… plouf ?

Un peu plus tard en septembre 2013 → tous les missiles tomahawk sont envoyés par le fond par la technologie russe. Donc pas d’aviation, pas de bombardiers, pas grand chose en fait. Tout penaud il est François.

Alors ça c’est le missile qui fait déborder l’Atlantique !

L’occident est vraiment pas content ! Alors tout le monde se mobilise pour faire une bon gros coup salace ! Vengeance ! Qui c’est que la Russie aime bien ? Heu l’Ukraine ? Juste ! Alors on va les pourrir ! Ha-ha-ha deux trois agents des services secrets qui engagent des mercenaires, et *HOP* un coup d’État.

Bien fait la Russie ! Fallait pas déconner avec Flamby ! Na na nère ! Mais heuu et l’Ukraine on s’en fout ? Oh le rabat joie. Oui on s’en fout oui, c’est pas comme si les autres pays avaient une importance, puis maintenant ils ont un gouvernement pro-occidental, et ça, ça, c’est bien !

Mais maintenant c’est la Russie qui est pas contente ! Y a de quoi, un pays contre quatre missiles… disons que la balance penche un poil sur l’aiguille de l’équité. Alors la Russie récupère la Crimée histoire de pouvoir enchaîner sur un nouveau coup d’État en Ukraine… Il était l’histoire d’un avion… Bien utile pour l’Europe qui cette fois, au lieu de dévaster un pays, sanctionne économiquement la Russie, le rouble s’écoule. Mais la Russie… ça va, ça la dérange pas trop, elle s’en sort sans trop de mal.

Pendant ce temps, on a oublié un peu d’où on est parti… la Syrie !… qui continue sa guerre. Et en trois ans, Al Nosra se transforme progressivement en *roulement de tambours* L’État Islamique ! Daesh ! ISIS ! Les méchants vilains ! C’est de pis en pis pour ce pauvre Bachar !

Et comme si c’était pas déjà assez le bordel, l’Iran se rend compte que l’Arabie Saoudite finance l’État Islamique en Syrie comme en Iraq. Ce qui n’est pas joyeux puisque lui soutient l’état central syrien et irakien. Déjà en conflit indirect sur ces deux fronts — à l’heure actuelle on aime pas les guerres frontales — l’Iran décide d’aider le Yemen dans sa révolte contre l’Arabie Saoudite. De deux fronts, on passe à trois… Plus de guerre, plus de fun !

Alors là c’est le ras le bol de la Russie, qui décide d’envoyer son aviation plutôt que ses troupes au sol dans le but de soutenir le pouvoir central. A coup de roquette dans la tronche.

13 novembre 2015 → vendredi c’est poisson ! Ah oui c’est attentats aussi. Alors là, on s’envole sur les émissions télé, les politique s’insurgent, les psychologues râlent… le peuple s’unit (hi-hi) pour… pour quoi ?! Pour “intégrer au mieux les immigrés”… Mais ils sont totalement à côté de la plaque ! Déjà en 1998 la France c’était black-blanc-beurre, est-ce que vraiment en 2015… Je m’égare…

Cette fois en tout c’est la bombe qui fait tomber la tour Eiffel ! Tes expressions ne veulent plus rien dire… Alors la Russie trouve légitime de bombarder à donf Daesh, car même si elle a une dent contre l’Europe, elle aime vraiment pas, mais alors pas du tout ces gars là.

 

Alors au final… la faute à qui ?

1 Comment

  1. Samuèle VERCRUYSSE

    Là on comprend bien !
    C’est un conflit simple en fait : Guerre Froide, mobile économique, affrontements complexes, et au passage, les autres mobiles de conflit sont satisfaits (à l’occasion, on parlera dans la presse de guerre religieuse entre les différentes factions sunnites ou chiites).

    Un beau merdier que ce merdier-là !

    Et en douce, si on peut faire grimper les énergies vertes comme un lierre qui s’accroche à un chêne, alors on peut espérer un sursaut de mieux. Mais comme le disait ce cher Albert : “Ce n’est pas avec ceux qui ont créé un problème que l’on peut le résoudre”.

    Reply

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *